Sauvegarde de données : Quelle solution est faite pour vous ?

Pour les entreprises, l’importance d’avoir une solution de sauvegarde performante n’est plus à démontrer. Le backup est encore le seul moyen de faire face au risque de perte de données ou de cyber malveillance. Mais les offres et les prestataires sont nombreux sur le marché… Voici donc un tour d’horizon des critères à prendre en compte pour choisir la solution de sauvegarde la plus adaptée à votre entreprise.

Établir un diagnostic

via GIPHY

Avant de faire votre choix, balayez un certain nombre de questions qui vous orienteront vers la solution taillée pour votre entreprise.

Votre infrastructure informatique et vos ressources humaines

Vous êtes une PME, une grande entreprise ? Vous n’aurez pas les mêmes besoins en matière de sauvegarde de vos données. Que vous fassiez appel à un prestataire ou que vous disposiez d’un DSI en interne, ils se poseront les mêmes questions pour établir un état des lieux de vos ressources et de votre infrastructure informatique :

  1. combien de personnes composent votre entreprise ?
  2. y a-t-il des collaborateurs en situations de mobilité ?
  3. combien de postes de travail fonctionnent sur votre / vos sites ?
  4. combien sont fixes et combien sont portables ?
  5. votre société est-elle éclatée sur plusieurs sites ?
  6. disposez-vous d’un réseau local, de serveurs internes ?

Volume et nature de vos données

Vient ensuite la question centrale des données à sauvegarder. De quelle nature sont-elles ? Si par exemple vous devez conserver des données sensibles (données financières, personnelles ou de santé, brevets…), il faudra vous assurer que votre solution encrypte ces informations de façon à ce qu’elles soient protégées de tout piratage. Quelle est leur volume ? Si vous avez un important volume de données à sauvegarder, ou si la quantité de vos données est amenée à s’accroître, veillez à ce que votre support de stockage ou votre service informatique vous offre un espace illimité. Quoi qu’il en soit, votre solution de sauvegarde doit protéger l’ensemble de votre infrastructure informatique : vos fichiers, bases de données, mais aussi vos logiciels, applications, et votre système d’exploitation. Après cet inventaire des données à sauvegarder et l’évaluation de leur niveau de confidentialité, il faudra estimer le budget que vous pouvez consacrer à votre système de sauvegarde.

Les caractéristiques de votre solution de sauvegarde

Une fois que vous aurez fait un diagnostic de votre parc informatique et étudié le comportement des utilisateurs, vous pourrez alors vous pencher sur les caractéristiques qu’offre votre solution de sauvegarde.

La capacité et le temps de restauration des données

C’est probablement le premier critère à prendre en compte. En effet, cela ne vous servirait à rien de sauvegarder des données auxquelles vous ne pourriez plus avoir accès en cas de problème. Votre solution de sauvegarde doit donc vous apporter des garanties sur ce point. L’opération de restauration de vos données doit être complète, simple et… rapide. En effet, dans le cas où vous seriez interrompu dans vos activités, vous auriez besoin d’accéder à l’ensemble des données produites par l’entreprise pour reprendre le travail au plus vite. À vous d’évaluer le temps de restauration maximal que vous êtes prêt à consentir.

photo-sauvegarde-donnees.jpg

La fréquence des sauvegardes

Pour votre tranquilité et plus de sécurité, préférez des sauvegardes automatisées, même si vous disposez de ressources en interne (DSI). Sans quoi vous y laisserez beaucoup de temps et multiplierez les risques d’erreurs dues aux interventions humaines.

Quelles que soient les données que vous avez à sauvegarder, et d’autant plus s’il s’agit de données sensibles, il faut effectuer l’opération quotidiennement, voire plusieurs fois par jour, selon la quantité d’informations que vous produisez chaque jour, de sorte que tous vos fichiers, bases, logiciels et applications soient conservées au chaud en cas d’éventuelles attaques. Le must : certains prestataires proposent même un système de monitoring qui surveille en temps réel l’état de vos sauvegardes.

La capacité de stockage

Nous l’évoquions dans la première partie : vous ne saurez pas quelle solution est faite pour vous si vous n’avez pas jaugé le volume des données que vous souhaitez sauvegarder. Ce point est donc très important : vous pourriez opter pour une solution de stockage limitée, en vous disant que cela sera suffisant. Mais que se passera t-il lorsque vous aurez besoin de davantage d’espace ? En interne, vous devrez investir dans de nouveaux espaces de stockage ; si vous avez choisi une solution externalisée, vous devrez payer plus cher pour bénéficier de plus d’espace. Mieux vaut donc anticiper. Dans le cas d’une sauvegarde externalisée, vous passerez par un système d’abonnement qui mettra à votre disposition une certaine capacité de stockage (en gigaoctet ou teraoctet). L’avantage, c’est que plus votre forfait est élevé, plus son coût est dégressif.

Aujourd’hui, le Cloud paraît la solution la plus adaptée aux grandes entreprises, justement pour ses capacités de stockage illimitées, et à moindre coût.

La sécurité des données

On ne plaisante pas avec la sécurité. Si vous confiez vos sauvegardes à un prestataire, testez-le sur ce point : a-t-il prévu un cryptage de vos données ? Quelle que soit l’activité de votre entreprise, vous avez certainement des informations confidentielles à protéger, qu’elles vous concernent ou concernent vos clients. Pour bien faire, le process de récupération et réinitialisation des mots de passe de vos utilisateurs doit se faire en plusieurs étapes. D’autre part, un système de sauvegarde efficace doit vous livrer un rapport d’activité quotidien afin de vérifier le succès ou l’échec du travail de sauvegarde.

La duplication des données

Pensez à demander à votre DSI ou prestataire s’il a prévu une copie de la copie : en effet, si par malheur votre sauvegarde se trouvait infectée, vous n’auriez plus de sauvegarde saine. Il est donc essentiel de garder non pas une, mais plusieurs copies de votre sauvegarde, sur des supports de stockage différents.

La compatibilité

Enfin, reste un point à vérifier : la compatibilité de votre solution de sauvegarde avec votre système d’exploitation et votre réseau informatique.

Les différents types et supports de sauvegarde

Rapidité, fiabilité, espace de stockage… Chaque solution de sauvegarde a ses avantages et ses inconvénients. Retrouvez-les en détail dans notre précédent article : Les méthodes de sauvegarde et de récupération de données !

Sauvegarde complète, différentielle oui incrémentale ?

Pour résumer, la sauvegarde complète est rassurante car elle assure une copie de toutes vos données, mais elle demande un important espace de stockage. Elle sera cependant nécessaire, au moins une première fois, avant une sauvegarde incrémentale ou différentielle. Ces deux derniers types de sauvegarde ne copieront en effet que les données modifiées depuis la sauvegarde précédente. Pour comprendre la différence entre la sauvegarde différentielle et l’incrémentale, rendez-vous dans notre article sur les méthodes de sauvegarde et de récupération de données !

Cloud, « on premise » ou un peu des deux ?

via GIPHY

Quant au support, vous avez le choix entre une sauvegarde dans le Cloud, l’option la plus sécurisée, illimitée et à moindre coût, une sauvegarde en local (on premise) sur un serveur interne, plus risquée, ou bien une solution hybride, qui combine un peu des deux ! Votre choix dépendra grandement de l’état des lieux que vous aurez fait en interne, à savoir notamment si vous disposez d’un serveur dans votre entreprise. Préférez un Cloud privé et des datacenters français, une garantie pour la sécurité de vos données.

Là encore, nous vous expliquions tout dans notre article : les méthodes de sauvegarde et de récupération de données.

Le prix

Bien sûr, lors de votre diagnostic, vous aurez déterminé le budget que vous souhaitez (ou ne souhaitez pas dépasser) pour votre solution de sauvegarde. Toutefois, si ce prix vous semble élevé, n’oubliez pas que le perte de vos données pourrait vous coûter beaucoup plus cher ! N’hésitez pas à demander des devis à différents prestataires, mais aussi à faire des « demo », voire un essai de la solution de sauvegarde proposée.
 

L’utilisation et la maintenance

On l’a évoqué : votre solution de sauvegarde doit vous permettre de récupérer facilement et rapidement vos données. Par exemple, grâce à un mode de classement cohérent et compréhensible. Si vous optez pour une sauvegarde externalisée, assurez-vous que votre prestataire mette à votre disposition un SAV réactif, et accessible (notamment au téléphone, c’est plus pratique) sur de larges plages horaires.
 

Avec RG Sytem, sauvegarder n’a jamais été aussi facile

Grâce à notre solution, bénéficiez d’une capacité de sauvegarde illimitée et d’une sécurité optimale. BaaS, on premise, ou les deux : nous nous adaptons à vos besoins pour vous fournir un résultat sur mesure.

Si vous souhaitez faire un pré-diagnostique téléchargez notre checklist !

Partagez cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook